Le Livre des Métiers, d'Étienne Boileau (1268)

Rédigé en 1268 par Étienne Boileau, prévôt des marchands de Paris, le Livre des métiers est un texte juridique compilant les statuts des différentes professions réglementées de la ville de Paris.

 

Cet ouvrage est d'un intérêt majeur pour nous. Il met notamment en évidence certains régimes spéciaux révélateurs de l'opulence d'une profession (par exemple celle d'haubergier) ou le nombre important de métiers se rattachant à un domaine en particulier (par exemple le travail du cuir, comme en témoignent les très nombreux articles et métiers y étant liés, au premier rang desquels ceux de cordonnier et de savetier).

Le Livre des métiers contient également beaucoup d'indications très utiles sur les manières de travailler, aussi bien de façon explicite (les pratiques à appliquer) qu'en « négatif » (celles interdites et sanctionnées plus ou moins fortement).

 

L'édition intégrale de 1879 est consultable sur le site Internet de la Bibliothèque Nationale de France : Gallica

Nous vous proposons aussi d'accéder directement aux statuts relatifs aux métiers des personnages que nous présentons dans le cadre de l'association :