· 

Hygiène de la bouche et des dents


Dans un passage du « Regimen Sanitatis » de l'Ecole de Salerne on peut lire, en 1239, le passage écrit par le médecin-poète Jean de Mila :

 

« Frotte tes dents et les tiens nettes

Rien n'est si laid quand tu caquettes

Ou ris, de voir sous ton chapeau

Des dents noires comme un corbeau

Qui te donnent mauvaise haleine »

 

Le soin apporté à la bouche est confirmé dès le XIIe siècle : Sainte Hildegarde préconisait de se rincer la bouche, tous les jours, à l'eau claire. Il existe pourtant des moyens plus complexes pour prendre soin de ses dents et sa bouche.

 

In a passage of the «Regimen Sanitatis» of the School of Salerno we can read, in 1239, the passage written by the doctor-poet Jean de Mila:

                                                                          

                                                                                              "Rub your teeth and your teeth clean

                                                                                                             Nothing is so ugly

                                                                                                   Or laugh, seeing under your hat

                                                                                                           Black teeth like a crow

                                                                                                           That give you bad breath»

The care given to the mouth was confirmed in the 12th century: Sainte Hildegarde recommended that the mouth be rinsed daily in clear water. Yet there are more complex ways to take care of your teeth and mouth.

Nécessaire pour l'hygiène de la bouche

Fig. 1 Le nécessaire pour l'hygiène de la bouche
Fig. 1 Le nécessaire pour l'hygiène de la bouche

 

Voici ce que vous pouvez avoir pour prendre soin de votre hygiène buccale. 

1. Fil de soie

2. Bâton de sewak ou siwak

3. Os de seiche

4. Graines de fenouil

 

Here’s what you can get to take care of your oral hygiene.

1. Silk thread

2. Sewak or siwak stick

3. Cuttlefish bone

4. Fennel seeds

 

Le dentifrice sec

Fig. 2 Poudre d'os de seiche
Fig. 2 Poudre d'os de seiche

On utilisait, pour nettoyer les dents, de l'os de seiche réduit en poudre dans un mortier -poudre abrasive- auquel on rajoutait des graines de fenouil qui donnent bonne haleine. Pour se nettoyer les dents, il faut prendre un morceau de tissu légèrement humide -lin fin-, on trempe dans la poudre et on se frotte les dents en faisant de petits mouvements circulaires. Il ne faut pas trop appuyer pour ne pas irriter la gencive et bien se rincer la bouche à l'eau. Le résultats est assez satisfaisant. L'os de seiche pouvait être remplacé par de la poudre de corail blanc.

 

Une autre recette de dentifrice, tirée de L'ornement des Dames (Ornatus Mulierum) texte anglo-normand du XIIIe siècle, traduit en français par Pierre RUELLE.

« Pour blanchir les dents, prenez de la farine d'orge bien propre, de l'alun en menu poudre et du sel décrépité, mélangez en ajoutant un rien de miel fondu, frottez-vous fréquemment les dents de cette préparation et cela vous les rendra blanches. »

 

ATTENTION !

Si vous testez chez vous, ne le faites pas plus d'une fois par mois. N'oublions pas que c'est une poudre abrasive, elle risque d'irriter votre gencive. 

 

To clean the teeth, we used ground cuttlefish bone in a mortar -abrasive powder- to which we added fennel seeds that give good breath. To clean your teeth, you have to take a piece of cloth that is slightly damp -fine linen -, you dip in the powder and you rub your teeth with small circular movements. Do not press too hard to avoid irritating the gums and rinse well with water. The results are quite satisfactory. Cuttlefish bone could be replaced with white coral powder.

 

 

Another toothpaste recipe, from L'ornement des Dames (Ornatus Mulierum), a 13th century Anglo-Norman text, translated into French by Pierre RUELLE. “To whiten your teeth, take clean barley flour, powdered alum and decrepited salt, mix with a touch of melted honey, rub your teeth frequently and it will make your teeth white.”

 

ATTENTION !

 

If you test at home, do not do it more than once a month. Don’t forget it’s an abrasive powder, it can irritate your gums.

 

La brosse à dents ?

La brosse à dents moderne a bel et bien son ancêtre au Moyen Age. Une tradition orientale/musulmane recommande de se frotter les dents avec le sewak. 

Le bâton de sewak ou siwak : racine de l'arbuste Salvadora persica était utilisé, comme brosse à dents, dans la tradition musulmane et bien avant. Ce terme est utilisé de nos jours pour désigner l'écorce de noyer. L'écorce séchée sert à blanchir les dents en colorant fortement la gencive. Cette pratique tend à se perdre. 

 

The modern toothbrush does have its ancestor in the Middle Ages. An Eastern/Muslim tradition recommends rubbing your teeth with sewak.

The sewak or siwak stick : root of the shrub Salvadora persica was used, as a toothbrush, in the Muslim tradition and long before. This term is used today to refer to walnut bark. Dried bark is used to whiten teeth by strongly dyeing the gums. This practice tends to get lost.

 

Fig. 3 Sewak et fil de soie
Fig. 3 Sewak et fil de soie

 

On retire la couche supérieure pour découvrir de fines fibres qui constituent une sorte de brosse. Cette dernière est utilisée pour frotter les dents et réduire le tartre.

 

The top layer is removed to uncover fine fibres that form a brush. The latter is used to rub teeth and reduce scale.

Le masticatoire.

En plus d'un réel souci de blanchir les dents, l'haleine occupait une place importante dans les recettes de soin. Pour se faire, on mâchait des graines de cardamome ou des clous de girofle.

Les orientaux utilisaient des masticatoires (maschier au XIIIe siècle) à base de résine comme l'Oliban(1) ou la gomme arabique.Cette résine qui valait de l'or, est connue depuis l'antiquité et très appréciée pour son parfum obtenu par fumigation lors de cérémonies religieuses. On lui attribue aussi des propriétés anti-inflammatoires gingivales qui permettent d'assainir la bouche et de purifier l'haleine.  

Comment utilise-t-on ces masticatoires ? Prendre quelques larmes d'oliban, les mâcher longuement afin d'obtenir une gomme à mâcher. Le goût est un peu amer au début, mais cela ne doit pas vous décourager. Une fois l'amertume passée, l'oliban laisse un goût agréable qui parfume la bouche.

Cette résine est utilisée, outre ses propriétés digestives, dans la désinfection des plaies infectées.

 

 (1) Oliban : gomme-résine extraite par incision de l'écorce de diverses Boswellias (Burcéracées). (Définition Larousse)

 

In addition to a genuine desire to whiten the teeth, breath was an important part of the treatment recipes. To do this, we chewed cardamom seeds or cloves.

Oriental people used sealants (maschier in the 13th century) based on resin such as Oliban(1) or gum Arabic. This resin, which was worth gold, has been known since antiquity and is highly appreciated for its perfume obtained by fumigation during religious ceremonies. It is also credited with gingival anti-inflammatory properties that help cleanse the mouth and purify the breath.

How do we use these masticateoires? Take some oliban tears, chew them long enough to get a chewing gum. The taste is a bit bitter at first, but this should not discourage you. Once the bitterness has passed, the oliban leaves a pleasant taste that scents the mouth.

This resin is used, in addition to its digestive properties, in the disinfection of infected wounds.

 

(1) Oliban: gum resin extracted from the bark of various Boswellias (Burcéracées). (Definition Larousse)

 

Fig. 4 Oliban
Fig. 4 Oliban

MISE EN GARDE

 

Il est important de s'assurer, si vous souhaitez testez ces recettes, que vous n'êtes pas allergiques à ces ingrédients. 

 

WARNING

It is important to make sure, if you want to test these recipes, that you are not allergic to these ingredients.